Mon blog-notes pour vous parler du métier de traducteur, mais aussi et de manière plus générale de la langue française, de son étymologie, de sa littérature, de sa traduction, de ses expressions et d'un tas d'autres surprises.
N'hésitez pas à donner votre avis en cochant les cases sous chaque billet.

vendredi 11 septembre 2009

La montée en puissance

Voici une locution qui en soi n'est pas une aberration, mais qui m'irrite par son usage multiple et répété absolument inadapté au contexte. L'apogée de l'usage abusif a été atteint lors des retransmissions télévisées des Jeux Olympiques de 2008 à Pékin. Lors d'à peu près toutes les épreuves de toutes les disciplines possibles et imaginables, l'on pouvait assister à la montée en puissance d'un athlète lambda qui n'avait pour seul mérite que de confirmer une progression constante de ses performances au cours de la saison ou de la compétition ou parfois, après un début d'épreuve mitigé, de repasser la plupart de ses adversaires.
A la longue, c'est usant. Le pire, c'est que cette expression galvaudée est restée quelques temps dans les bouches pour qualifier quasiment toutes les remontées notoires, les performances remarquables, les progressions fulgurantes et mêmes les usages fréquents et les émergences, sans avoir un quelconque rapport avec le sport.
Vivement la chute en affaiblissement !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Followers